Qui êtes-vous ?

Ma photo
reine d'un royaume intime. mère d'une princesse Leia. un entre-deux où je navigue. la nécessité absolue de poser des valises. Plaisir d'écrire, toucher des mots, jeu de cache-cache avec l'infini des images possibles.

dimanche 12 juin 2011

Cartographie saisonnière. L'adolescence s'apparente à un isthme, étroite bande de terre séparant deux mers et réunissant deux grandes étendues de terre. On devient mère d'un petit enfant, on devient mère de celui ou celle qui n'est plus un enfant. L'isthme est ce lien entre deux immenses espaces, l'enfance et l'après. Fragile parcelle exposée aux vents contraires de l'indécision et des engagements précoces. Lieu de rebonds entre le hors d'atteinte et l'enveloppe familière. De l'isthme à l'isme, l'adolescence est cernée par les concepts, cherchant ses propres tropismes, laissant glisser son curseur entre je m'en foutisme et jusqu'au boutisme. En plein développement personnel, le centre planté au cœur de l'égoïsme, l'adolescent ajuste sa portance.

Princesse Leia déploie ses ailes encore froissées, son rire lumineux pétille de bonheur irisé.